Affaire 500 millions: Ousmane Gaoual coupe court à la polémique

mai 13, 2017 18:24
0

«Cellou Dalein Diallo reçoit cet argent pour qu’il s’oppose bien»

L’affaire des 500 millions GNF du chef de file de l’opposition a été le principal sujet des débats à l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) ce samedi 13 mai 2017. Les responsables du parti ont expliqué à leurs militants de bout en bout et ce, dans les différentes langues nationales, le bien fondé du budget du chef de file de l’opposition.

Le député uninominal de Gaoual, Ousmane Diallo, s’est dit déterminé à mettre fin à toutes les histoires qui entourent cette affaire : « beaucoup de choses ont été dites autour de ce budget. Nous allons y mettre fin. Nous allons mettre fin à l’hypocrisie, à la lâcheté, à la cupidité, aux mensonges, au déni, à la délation et aux accusations de tous ordres concernant le chef de file de l’opposition. Parce qu’il faut que ça s’arrête.»

Pour Ousmane Gaoual, les gens sont en train de confondre budget et salaire : « quelqu’un a dit que Cellou Dalein a un salaire de 500 millions GNF le mois. C’est faux ! Le budget n’est pas un salaire. Dans le budget, il y a tous les frais destinés au fonctionnement d’une structure, d’une institution, d’une entité quelconque. Si vous ne le savez, si vous n’avez été pas à l’école, renseignez-vous. Le budget n’est pas un salaire. Le budget de l’Assemblée nationale n’est pas le salaire des députés. Il sert au fonctionnement du parlement. Donc, le budget du chef de file de l’opposition va lui permettre de faire fonctionner et de respecter les obligations qui sont associés à ce statut.»

Répondant à certains qui estiment que le budget du chef file de l’opposition devait être voté avant la création de cette institution, l’honorable Diallo apporte des précisions : « j’ai entendu un autre dire qu’il fallait voter le budget à l’Assemblée nationale avant même la création de l’institution. C’est faux. L’Etat crée ses institutions, parce qu’il est sûr de disposer des ressources qu’il crée, qu’il emprunte, qu’il obtient pour faire fonctionner ses institutions. Ce sont les entreprises, lors de leur création, qui font un budget prévisionnel. L’Etat ne fonctionne pas comme de la sorte. C’est un honorable député qui l’a dit, je le renvoie sur les bancs de l’écoleJ’ai entendu un autre très honorable député dire que si Cellou Dalein ne veut pas du budget qu’il le dise. Malheureusement, le budget est associé à une institution, sauf si on nous enlève au parlement, sinon Cellou Dalein n’a aucune possibilité de renoncer à ce budget. Ce budget est alloué à un statut. Il le prend. S’il ne le prend pas, l’argent reste dans le compte jusqu’à ce que le RPG devienne chef de file de l’opposition, ils vont trouver l’argent là-bas. Mais on ne renonce pas à cet argent. »

Pour mieux se faire comprendre, le député prend l’exemple de la subvention que l’Etat accorde annuellement à la presse : « vous de la presse, vous-mêmes ici, vous recevez un budget de l’Etat que nous votons, qui est une subvention qu’on vous donne. Est-ce qu’on le donne à la presse pour qu’elle joue au griot derrière le pouvoir ? On vous donne cet argent pour que vous puissiez exercer librement votre métier de journaliste. Cela ne travestit pas votre comportement, ne dénature pas votre travail. Si c’est vrai pour vous, c’est vrai aussi pour Cellou Dalein, chef de file de l’opposition.  C’est pour qu’il s’oppose bien. On lui donne cet argent pour qu’il incarne encore mieux l’opposition. Ce n’est pas pour se taire, mais c’est pour être encore plus incisif dans la dénonciation de la mal gouvernance qui caractérise le régime RPG Arc-en-ciel depuis sept ans. Ce ne sont pas 5 milliards GNF qui vont clouer le bec à tous les palmipèdes du RPG Arc-en-ciel. Ils peuvent parler, même passer par le PEDN, chanter, aller à l’UFR faire le cabotin. Mais cela ne change en rien. »

Il conclut en disant que l’UFDG est décidée, déterminée à conquérir le pouvoir et « cela se fera dans une Guinée démocratique. Que ceux qui pensent pouvoir ternir l’image ou le nom de l’UFDG et de Cellou Dalein se trompent. Nous disons que la recréation est terminée. »

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici