Inclusion active des jeunes : Moustapha Naité sur le front de l’emploi

mai 24, 2017 23:13
0

Dans le cadre de la mise en œuvre de la politique nationale de la jeunesse, le chef du département, Moustapha Naité, a présenté, à la maison des jeunes de Coléah, le programme d’accompagnement de l’inclusion sociale juvénile à l’intention des partenaires.

En effet, ce programme, lancé sous le concept « jeunes en action », découle de la volonté du département d’accompagner la jeunesse guinéenne dans sa quête du bien-être.

Au niveau stratégique, il s’agira de procéder à la mise en œuvre de la politique nationale de la jeunesse pour l’émergence d’un leadership jeune éclairé et mieux préparé.

C’est pourquoi, pour lier la théorie à la pratique, le ministère de tutelle a mené une série d’activités comme la connexion internet à haut débit des maisons des jeunes de Dubréka-Kindia-Mamou-Labé-Kissidougou-Kankan-N’Zérékoré et vingt autres à Conakry.

En plus de la formation de 120 jeunes à la gestion des hot spots dans les maisons des jeunes connectées, le département de tutelle a aussi procédé à la formation de 787 jeunes sur le mandat, le cycle de programmation et les interventions communautaires de l’Unicef, ainsi qu’à la mise en place de 389 plateformes des jeunes.

De même, cette présentation a fait cas, également, à des résultats attendus dans chacun des volets du programme et des perspectives à l’horizon en faveur des jeunes.

Présent à la cérémonie, le ministre Naïté a indiqué que ces maisons des jeunes ne seront pas seulement des lieux de loisirs. Au contraire, des centres destinés à l’éducation et à la formation aussi. Autant d’activités, qui permettront l’inclusion juvénile.

« Nous avons 27 points de connexion, dont 20 à Conakry et 7 à l’intérieur », a-t-il entamé. « Nous avons formé plus de 700 jeunes au mandat de nos partenaires pour leur participation effective à la vie de la communauté partout où ils vivent. Aujourd’hui, des plateformes ont été créés sur toute l’étendue du territoire où des jeunes dans leurs localités sont prêts à accompagner le processus », a-t-il encore expliqué.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici