Procès : le verdict tombe dans l’affaire Henan Chine

0

Le 4ème jour des audiences dans le procès Henan Chine VS Jeunes de Friaguiady (Coyah) a été consacré à la plaidoirie des avocats des deux parties et au réquisitoire du procureur. Le Tribunal, statuant publiquement par défaut à l’égard de Mamadou Ramadan Sow  et Ousmane  Sow, contradictoirement à l’égard de 19 autres en matière correctionnelle et en premier ressort ;
après en avoir délibéré sur l’action publique, déclare Mamadou Ramadan Sow, Ousmane Sow, Thierno Mamadou Bah et 19 autres coupables de destruction des biens publics et privés, de vol, d’évasion, de divulgation de fausses informations et violence.

Par conséquent, le Tribunal  condamne Mamadou Ramadan Sow  et Ousmane  Sow  à cinq ans d’emprisonnement par défaut et au paiement d’une amende de cinquante millions GNF chacun. Le tribunal a aussi décerné un mandat d’arrêt contre eux à l’audience. Il a en outre déclaré que les faits poursuivis ne sont pas établis à l’égard de Thierno  Pelel Bah,  Thierno Amadou Baldé et Mamadou Sanoussy Sow ; par conséquent les renvoie des fins de poursuite ; condamne les dix-neuf autres à deux ans d’emprisonnement et à une amende de cinq millions de francs guinéens chacun. Il a ensuite condamné Thierno Sylla  Sow  à trois ans d’emprisonnement et à une amende  de cinq millions, assorti de sursis.

Sur l’action civile, le Tribunal a reçu la société en sa constitution de partie civile, condamne solidairement tous les coupables au payement des 4.182.426.760 FG à titre principal et au payement  de 1.500.000.000 FG à titre de dommages et intérêts.

Me Salifou Béavogui, avocat de la Défense, a immédiatement relevé appel contre cette décision du Tribunal à l’égard de ces clients, dont il considère toujours comme des innocents. Il promet de se battre jusqu’à obtention de la liberté de ses clients.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here