Parlement : après le vote du chronogramme amendé, Kory Kondiano promet des coupes dans les primes des députés absents

0

Le projet de chronogramme amendé  a été adopté ce jeudi 11 mai en plénière à l’Assemblée nationale par des députés présents, a-t-on constaté sur place.   

Ce chronogramme se rapporte, entre autres, à loi relative au prélèvement de 0,2%  sur les importations de marchandises au profit de l’Union Africaine (UA); à  l’accord de financement relatif au développement agricole; à l’accord de prêt relatif au projet de soutien au système sanitaire national de la République Guinée…

Sur les 113 députés inscrits, seuls 58 ont répondu l’appel. Face à la faible présence des députés à cette plénière, le président de l’Assemblée nationale, Claude Kory Kondiano n’est pas allé du dos de la cuillère pour fustiger cet absentéisme.   

 «Les députés, sachant pertinemment que cette session était ouverte le 5 avril dernier, se croient toujours en vacances. Beaucoup d’entre eux sont à l’extérieur, ils se montrent sur facebook pour dire, aujourd’hui je suis à Paris, demain ou après-demain, quatre jours après, je suis à Tokyo. Mais, le peuple nous juge (…)», a-t-il déploré avant d’ouvrir les travaux.

Autres mesures prononcées par le président de l’Assemblée, Claude Kory Kondiano pour, dit-il, pallier les absences répétées des élus du peuple  lors des plénières, est de procéder au prélèvement sur les primes de tous les députés absents.  

«Suite à un incident qui s’est passé ici, il a été décidé qu’on doit laisser la porte ouverte. Il a été également ajouté que lorsque l’appel est terminé, tous ceux qui viendront, sont considérés comme des absents. Donc, nous allons être davantage rigoureux et tous ceux qui sont absents, doivent à des coupes dans leurs primes de session».      

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici